Comment empêcher la vapeur d’eau de ruiner votre maison et votre santé

Nous vous aidons à savoir quand cela se produit, ce que cela signifie et comment y remédier

 

Peu de choses peuvent faire des ravages sur la qualité de l’air intérieur comme l’humidité. Si la vapeur d’eau n’est pas efficacement évacuée de votre maison, ou d’une pièce en particulier, vous risquez la formation de moisissures, de condensation et une augmentation des acariens. Voici ce que vous devez savoir pour repérer et régler les problèmes d’humidité.

 

D’où vient l’humidité et la vapeur d’eau ?

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que les gens sont les principaux responsables de la vapeur d’eau et de l’humidité dans une maison. Malgré le volume considérable de vapeur d’eau environnementale qui pénètre les murs d’une maison, même dans un climat chaud et humide, c’est beaucoup moins que la quantité d’humidité que nous produisons à partir d’activités telles que la respiration, la douche et la cuisine.

Une famille de quatre personnes produit environ 10 à 14 litres de vapeur d’eau par jour.

Et si vous pensez qu’ouvrir une fenêtre fera l’affaire, détrompez-vous. Une chose à garder à l’esprit pour les climats chauds et humides est que le refroidissement par ventilation naturelle peut être contre-productif. En effet, elle pourrait faire entrer davantage d’humidité dans la maison, qui devrait alors être éliminée par un processus de déshumidification actif. D’autres stratégies, comme l’ombrage, pourraient être plus efficaces.

Comment puis-je repérer les dommages causés par la vapeur d’eau?

Il existe trois types d’intrusion d’humidité que vous devez connaître.

1. Formation de moisissures ou de condensation sur la surface intérieure de vos murs et fenêtres.

Comment puis-je savoir que cela se produit ? 
Vous pouvez remarquer des gouttes d’eau se formant le long du bord du verre de votre fenêtre ou des traînées de moisissures se formant à l’angle où votre mur et votre plafond se rejoignent. Vous pouvez également avoir l’impression que la pièce est moite ou humide. Vous pouvez même sentir une odeur de moisissure. Tous ces signes sont mauvais.

Qu’est-ce que cela signifie ? 
Cela signifie que vous avez une enveloppe de bâtiment mal conçue avec des ponts thermiques. Un pont thermique est un point faible dans l’isolation de l’ensemble qui permet à la chaleur de s’échapper plus rapidement. À ce point faible, de la condensation se forme et est souvent visible à l’œil nu.

Comment puis-je y remédier ? 
En principe, un remodelage ou une rénovation de maison comprendrait la consultation d’un professionnel de la science du bâtiment pour aborder l’atténuation des ponts thermiques. Cette prise en compte de l’enveloppe du bâtiment, cependant, devrait toujours être associée à une stratégie de ventilation pour la gestion future de l’humidité. Ce n’est que lorsque l’enveloppe et la ventilation sont conçues en harmonie que vous pouvez éviter des problèmes d’humidité/

 

2. Une condensation généralisée se formant à l’intérieur de vos murs, toits ou dalles, là où vous ne pouvez pas la voir. 

Comment puis-je savoir que cela se produit ? 
C’est probablement le phénomène le plus difficile à repérer en tant que propriétaire. Ce type d’intrusion d’humidité est appelé condensation interstitielle, et il se produit à l’intérieur de vos assemblages muraux.
Qu’est-ce que cela signifie ? 
Basiquement, l’humidité essaie de s’échapper en se déplaçant vers un environnement plus frais de l’autre côté de votre mur. Cependant, en fonction des taux de perméabilité des différents matériaux qu’elle doit traverser, cette vapeur peut parfois rester coincée à un goulot d’étranglement et se former en gouttelette d’eau. Lorsque cela se produit de manière généralisée, dans tout l’assemblage, cela peut entraîner une réduction à court terme de l’efficacité de votre isolation et une dégradation à long terme de la structure.
Comment puis-je y remédier ? 
Encore, l’idéal serait qu’une rénovation de maison vous donne l’occasion de demander à un professionnel du bâtiment de redessiner l’assemblage mural pour remédier à cette situation. Comme mesure palliative, cependant, un système de ventilation approprié peut aider à atténuer les effets de cette condensation généralisée.
3. Condensation concentrée en un point particulier de votre assemblage de murs, de toits ou de dalles. 

Comment puis-je savoir que cela se produit ? 
Vous pouvez être en mesure de repérer des zones localisées dans votre assemblage qui sont visiblement humides. Gardez à l’esprit qu’une tache humide est plus souvent liée à des problèmes de plomberie que d’étanchéité à l’air.
Qu’est-ce que cela signifie ? 
Ce type d’intrusion d’humidité est causé par une fuite d’air localisée (contrairement au type 2, qui est causé par une migration généralisée de faible volume de vapeur d’eau uniquement). Cela signifie qu’à un endroit, il y a une fissure ou un trou par lequel l’air peut s’échapper vers l’extérieur.
Comment le réparer ? 
En supposant que vous puissiez identifier l’emplacement de la fuite, vous devriez être en mesure d’ouvrir votre assemblage et de traiter le problème directement en réparant l’erreur dans la couche d’étanchéité à l’air.