A un certain moment de la vie, certaines personnes veulent des réponses à des questions précises. Cet enfant est-il vraiment le mien ? Suis-je vraiment l’enfant de mon père? Faire un test ADN de paternité est la meilleure manière d’avoir des réponses sûres. Le point sur ce procédé.

Les raisons pour lesquelles on fait un test de paternité ou un test ADN

Vous doutez que ce bébé qui vient de naître soit bien votre enfant. Vous pensez ne pas être l’enfant de vos parents. Vous souhaitez savoir si cette personne qui dit être la fille de votre frère ne ment pas. Vous voulez vérifier tout lien familial avec cette personne qui vous ressemble. Serait-elle votre jumeau que vous êtes tenté de faire faire un test ADN ? Vous voulez soulever le doute sur l’identité de votre frère. Vous avez l’impression que votre enfant n’a aucun trait commun avec vous et vous soupçonnez un échange de bébé à la naissance. Vous voulez résoudre un conflit d’héritage en affirmant un lien de parenté. Voilà des cas courants pour lesquels beaucoup de personnes souhaitent obtenir des réponses. Faire un test ADN de paternité ou un test ADN permettra d’être fixé sur la question et d’établir des génétiques. La réponse sera toujours positive ou négative. Pour résumer, le test ADN est le moyen le plus simple et le plus sûr de confirmer un le lien de parenté entre deux personnes.

Comment procède-t-on pour un test de paternité ?

En premier lieu, sachez qu’en France, réaliser un test ADN est régi par l’article 16-11 du Code Civil. Aussi, cette loi permet aux particuliers la réalisation de tests ADN pour une action en justice. C’est ainsi le cas pour affirmer des liens de filiation ou de les contester. Il faudra faire des prélèvements sur les deux participants. Il peut aussi bien se faire dans un centre agréé ou encore à domicile. On pourra par exemple prendre un échantillon de salive pour effectuer un test. C’est très simple et totalement indolore. Des kits sont mis à disposition pour les prélèvements dans la bouche : mettre les écouvillons dans une enveloppe et laisser à l’air libre pour un séchage pendant 30 minutes.  Les résultats du test sont ainsi établis par comparaison de l’ADN des deux personnes concernées. Vous savez maintenant comment faire un test adn. Cependant, si le test est effectué pour une finalité juridique comme pour le cas d’un litige pour un héritage, ou en cas d’immigration, il se fera dans un laboratoire accrédité. Dans des cas spécifiques, il est possible de réquérir un test de paternité prénatal, opté généralement pour une préparation matérielle, physique et morale quant aux obligations d’un futur papa.

Les résultats d’un test de paternité sont-ils sûrs à 100% ?

Pour une réponse claire et concise, le taux de fiabilité d’un test de paternité est de 99,999%. Faire un test ADN permet d’avoir une certitude sur des faits par le moyen d’échantillons de salive. Pour un résultat sûr, les laboratoires effectuent deux fois le même test et par des professionnels différents. Pour le cas des échantillons non standards comme les brosses à dents, la viabilité de l’échantillon doit être vérifiée. Il est également essentiel de ne pas vous laisser tenter par des sites internet qui prétendent réaliser des tests à prix défiant toute concurrence. En effet, les procédures peuvent être bâclées.

A qui donc s’adresser pour effectuer un test de paternité ?

Pour avoir des résultats scientifiques et fiables, les analyses ADN  sont à effectuer auprès de laboratoires certifiés. Toutes les procédures pour la comparaison des échantillons doivent être minutieusement respectées. Référez-vous à ces personnes expérimentées et aux connaissances garanties des tests de paternité ou des tests ADN de parenté.  Ils rendront le résultat des données génétiques dans les meilleurs délais. En outre, les informations sur les tests sont totalement confidentielles et les procédures sont très strictes. Les kits sont contenus dans des enveloppes sans que l’expéditeur n’y soit mentionné. Aucun résultat n’est communiqué par téléphone.