Les 7 meilleurs diurétiques naturels selon les recherches actuelles 

 

 

Les diurétiques, également connus sous le nom de pilules à eau, aident à débarrasser le corps de l’excès de liquide.

Lorsque nos organes retiennent trop de liquide (rétention d’eau), le cœur doit travailler plus fort pour pomper le sang dans tout le corps.

Ce phénomène peut être causé par de nombreuses conditions médicales telles que les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, le diabète et les œdèmes.

 

1. Le pissenlit comme diurétique naturel

Les feuilles de pissenlit ont été utilisées dans la médecine traditionnelle du monde entier.

Ses feuilles, ses racines et sa fleur sont considérées comme pouvant être consommées sans danger et sont riches en potassium.

Le goût du pissenlit est terreux et amer. Ses feuilles peuvent être sautées comme le chou frisé, jetées dans une salade ou cuites et ajoutées à une soupe ou à une tisane.

 L’extrait de pissenlit peut avoir des effets diurétiques prometteurs, notamment une augmentation de la production d’urine. Ses feuilles crues peuvent être utilisées dans des salades, sautées comme du chou frisé ou ajoutées à une tisane.

 

2. Coriandre (Coriander)

La coriandre (également connue sous le nom de coriandre) est une herbe populaire souvent utilisée fraîche ou séchée pour la saveur et l’épice en cuisine. La coriandre a une saveur citronnée et de noix. Ses graines peuvent être écrasées ou sautées entières pour être utilisées dans des plats comme les currys thaïlandais.

La coriandre (coriandre) peut avoir des effets diurétiques utiles dans l’organisme, similaires à ceux de médicaments comme le furosémide. Elle peut être utilisée comme une herbe fraîche ou sèche pour assaisonner de nombreux aliments. Elle n’est pas actuellement recommandée en tant que complément alimentaire en raison de preuves limitées.

 

3. Persil

La feuille, la racine et la graine de persil sont utilisées depuis des milliers d’années comme remède populaire traditionnel contre la rétention d’eau.

Il est consommé comme une herbe pour aromatiser et utilisé dans une variété de plats comme garniture. Il peut également être ajouté aux smoothies, aux sauces, aux vinaigrettes et aux marinades.

Le persil peut diminuer l’accumulation de liquide dans le corps. Ses feuilles et ses racines peuvent être ajoutées dans les aliments pour une saveur supplémentaire ou mélangées dans des smoothies, des sauces ou des vinaigrettes. La recherche est limitée en ce qui concerne son effet diurétique, et l’utilisation de suppléments n’est pas recommandée, en particulier pendant la grossesse ou l’allaitement.

 

4. Citrus (Rutaceae)

Les Rutacées (plus connues sous le nom d’agrumes) comprennent une grande variété de plantes qui produisent des fruits tels que les citrons et les oranges.

Les écorces ou les zestes d’agrumes ont une saveur audacieuse et sont utilisés en pâtisserie et en cuisine dans le monde entier.

Les rutacées ou les agrumes peuvent avoir des propriétés qui augmentent la production d’urine. Cependant, les recherches sont limitées et une utilisation complémentaire n’est pas recommandée. Le limonène trouvé dans les huiles essentielles n’est pas recommandé pour la consommation. Pour une utilisation optimale, ajoutez des zestes d’agrumes à divers plats.

 

5. Le fenouil comme diurétique naturel

Le fenouil est une herbe originaire de la Méditerranée qui pousse à l’état sauvage dans certaines parties de l’Europe et de l’Inde.

Il s’agit d’une plante médicinale.Son bulbe, ses graines et ses verdures sont comestibles, et les racines et les graines peuvent avoir des propriétés diurétiques. Le fenouil offre une saveur d’anis ou de réglisse et est souvent rôti et utilisé dans les plats de pâtes, les soupes ou pour la cuisson du pain.

Les racines et les graines de fenouil peuvent avoir des propriétés diurétiques, notamment une augmentation de l’élimination des urines. La recherche est cependant limitée et l’utilisation de suppléments n’est pas recommandée, en particulier pendant la grossesse et l’allaitement. Les recherches sont limitées.

 

 

6. Racine d’astragale

L’astragale est communément connue pour son rôle dans la médecine traditionnelle chinoise et constitue plus de 2 000 espèces de plantes. Il est souvent utilisé dans les thés ou les soupes et peut également être pris sous forme de gélules.

La racine d’astragale peut augmenter l’excrétion de sodium dans l’urine et semble être sans danger pour la consommation. Elle peut être ajoutée aux thés ou aux soupes sous sa forme naturelle. Les recherches sur son utilisation en tant que supplément sont limitées.

 

7. Tribulus terrestris

La plante fruitière connue sous le nom de Tribulus terrestris pousse dans les climats secs comme la région méditerranéenne.

Elle est souvent prise sous forme de supplément comprenant ses racines, ses feuilles et ses fruits naturels.

Le tribulus terrestris est une plante fruitière qui peut augmenter la production d’urine. Il est le plus souvent consommé sous forme de supplément, mais doit être évité pendant la grossesse ou l’allaitement.

 

Autres diurétiques naturels possibles avec preuves limitées

Les autres aliments et substances susceptibles d’offrir des effets diurétiques comprennent :

  • Huile de graines de céleri : Bien que traditionnellement utilisée comme diurétique en Égypte et en Chine, l’huile de graines de céleri manque de preuves significatives quant à son rôle sur la rétention de liquide. 
  • Cardamome : Une étude a montré des effets diurétiques et une baisse de la pression artérielle chez les rats après administration d’un extrait de cardamome. 
  • Racine d’asperge: Utilisée à des fins médicinales dans toute l’Inde et la Chine, la racine d’asperge aurait des effets diurétiques.
  • Caféine (café et tisanes) : Les études montrent que la caféine n’est pas un diurétique, sauf si elle est consommée en grande quantité.