La praluline est une savoureuse brioche aux pralines roses qui est devenue depuis quelques années l’ambassadrice gastronomique de la région roannaise. Voilà pourquoi, tous ceux qui sont en passage à Roanne ne pourront pas manquer à la dégustation de cette gourmandise succulente qui a fait fureur dans le monde entier. Ce n’est pas ainsi un hasard si la praluline est devenue au fil des années la vedette indéniable de tous les magasins Pralus. Voyons ensemble l’histoire de cette brioche gourmande avant de détailler les étapes pour sa fabrication.

La belle histoire de la création de la praluline

Un beau matin de l’année 1955, Auguste Pralus qui était à la tête de sa pâtisserie ouverte depuis 1948 à Roanne, rue Charles-de-Gaulle, a déposé dans sa vitrine une brioche pas comme les autres. C’est une brioche fabriquée avec un feuilletage au beurre orné de pralines roses concassées. A partir de ce moment-là, la praluline devient une révélation. Depuis ce jour, la praluline n’a plus quitté les vitrines des maisons Pralus. Pourquoi cette brioche a-t-elle connu tant de succès auprès des gourmets ?

preparation Praluline

Beaucoup ont été séduits par sa pâte moelleuse riche en beurre. En comparaison avec les brioches classiques, celle de la maison Pralus se distingue par ses éclats de praline au goût incomparable obtenu à partir des noisettes du Piémont rosies et des amandes de la région de Valencia grillées et concassées sur place puis recouvertes d’un sirop de sucre coloré à la cochenille. En 1988, Auguste Pralus a laissé la direction de la maison Pralus entre les mains de son fils François Pralus qui a conservé la recette légendaire de la praluline. Grâce à tous ces ingrédients magiques, la praluline a traversé les frontières locales pour devenir une ambassadrice gastronomique de la ville de Roanne. En semaine, les magasins Pralus écoulent près de 1 200 pralulines.

Préparation step by step de la praluline à la façon d’Auguste Pralus ?

Pour préparer la véritable recette de la praluline, il faut 250 g de farine de gruau type 45, 30 g de sucre, 250 g de beurre, 225 g de pralines roses concassés, 10 g de levure fraîche et 5 g de sel. Pour la première étape de la préparation, prenez la cuve du robot et mettez les œufs avec la farine tamisée, le sel et le sucre. Puis faites démarrer le robot à une vitesse moyenne. Après 30 secondes, rajoutez la levure puis continuez le pétrissage pendant 10 minutes. Maintenant, retirez le crochet du robot et placez la feuille par la suite. Continuez le pétrissage avec la feuille en rajoutant le beurre en morceaux. Quand cette étape est finie, retirez la feuille et replacez le crochet pour un pétrissage de 15 à 20 minutes. Quand la pâte est élastique et qu’elle ne colle pas au doigt, elle est prête. Prenez un saladier, déposez la pâte dedans, filmez et laissez pour une première fermentation pendant la nuit.

farine oeuf sucre

Pour la deuxième étape, sortez la pâte bien levée, étalez-la sur un plan fariné et mettez la moitié des pralines roses concassées au centre. En renfermant la pâte, obtenez un ensemble en forme rectangle. Par la suite, étalez avec un rouleau et pliez en trois parties. Refaites les mêmes gestes. Puis, étalez en réunissant les côtés en forme de croix. Pour former une boule, ramenez le tout vers le centre. Une fois la brioche façonnée, déposez-la sur une plaque recouverte de papier sulfurisé à 60 degrés pendant 45 minutes. Faire chauffer le four à 170 ° à chaleur statique pour enfourner la brioche pendant 25 minutes. Pour une brioche moelleuse, il est conseillé de baisser la température à 160° pour la deuxième phase de la cuisson allant de 20 à 25 minutes. Quand la brioche est bien cuite, sortez et retirez-la à l’aide d’une spatule pour éviter de vous bruler avec les pralines. Pour personnaliser la brioche à vos gouts, il est possible d’ajouter des pépites de chocolat ou encore de la vanille. Ce délicieux dessert peut être dégusté à température ambiante.